14 - Bilan énergétique

14Source : GIECContenu énergétique (ZJ)1%5%3%91%AtmosphèreDissipation dans le solFonte des glacesOcéanBilan énergétique
Lot 3www.fresqueduclimat.org14Ce graphique explique où va l’énergie qui s’accumule sur la terre à cause du forçage radiatif : elle réchauffe l’océan, fait fondre la glace, se dissipe dans le sol et réchauffe l’atmosphère.

2
Causes

Forçage radiatif

Forçage radiatif

Le texte au verso de la carte 14 ne laisse place à aucune ambiguïté. C'est pour cette raison qu'il faut supprimer ces deux cartes en même temps si on veut avoir une version simplifiée.
Ralentissement du gulf stream

Ralentissement du gulf stream

La circulation thermohaline a pour effet de mélanger l'eau de surface et l'océan profond, ce qui est indispensable à l'absorption de la chaleur par l'océan.

5
Conséquences

Fonte des glaciers

Bilan énergétique


Hausse de la température de l'eau

Bilan énergétique


Fonte de la banquise

Bilan énergétique


Fonte des calottes glaciaires

Bilan énergétique


Hausse de la température

Bilan énergétique

Il est précisé au dos de la carte qu'il s'agit de la température de l'air.

1
Autre conséquence possible

Permafrost

Bilan énergétique

Si l'on veut rester dans la même logique de conservation de l'énergie, il faudrait faire le lien de fonte à partir de bilan énergétique. Cependant pour des raisons pratiques, on peut préférer faire le lien à partir de la hausse de la température.

1
Cause à ne pas faire

Puits de carbone

Puits de carbone

Le but n'est pas ici de dire qu'il n'y a pas de lien de cause à effet entre ces deux cartes, mais d'alerter sur le risque de les confondre. La première (Puits de carbone), nous dit où va le carbone. La deuxième (Budget énergétique) nous dit où va l'énergie en excès sur la Terre. Les deux notions sont proches (dans les deux cas, c'est un dispatching), mais ne concernent pas la même chose : d'un côté, le carbone, de l'autre, l'énergie. Ce qui contribue encore plus à faire la confusion, c'est que l'atmosphère et l'océan sont présents des deux côtés.
↩ Retour