m
Révocation des modifications de Fresquedtpsql (discussion) vers la dernière version créée par Manudad
Balise : Révoqué
m (Révocation des modifications de Fresquedtpsql (discussion) vers la dernière version créée par Manudad)
Balise : Révocation
Ligne 1 : Ligne 1 :
== Carte  adulte #8 : Agriculture ==
== Carte  adulte #8 : Agriculture ==
<center>
<center>
[[Fichier:Fr-fr_adulte_carte_8_recto.png|400px]]
[[Fichier:Fr-fr_adulte_carte_8_recto.png|400px]]


&lt;br>L'agriculture est responsable de l'émission d'un peu de CO2 et de
<br>L'agriculture est responsable de l'émission d'un peu de CO2 et de
&lt;br>beaucoup de méthane (bovins, rizières), et de protoxyde d'azote
<br>beaucoup de méthane (bovins, rizières), et de protoxyde d'azote
&lt;br>(engrais). En tout, c’est 25% des GES si on y inclut la déforestation induite.
<br>(engrais). En tout, c’est 25% des GES si on y inclut la déforestation induite.


&lt;/center>
</center>


== Explications ==
== Explications ==
Ligne 42 : Ligne 42 :
=== Empreinte de l'élevage ===
=== Empreinte de l'élevage ===
Une grande partie de l'impact de l'agriculture est due à l'élevage. Cependant, il est très difficile d'avoir un pourcentage de gaz à effet de serre qui fasse consensus pour beaucoup de facteurs :
Une grande partie de l'impact de l'agriculture est due à l'élevage. Cependant, il est très difficile d'avoir un pourcentage de gaz à effet de serre qui fasse consensus pour beaucoup de facteurs :
* Quel pouvoir réchauffant choisir (PRG): le méthane est le principal gaz réchauffant du à l'élevage. Si on regarde sur un horizon 20 an, il a un PRG de 84, mais de 28 sur un horizon 100 ans, on a donc un facteur trois de différence.&lt;ref>[https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/2018/02/WG1AR5_all_final.pdf#page=730 Page 714 du 5ième rapport, groupe de travail 1 du GIEC]&lt;/ref>
* Quel pouvoir réchauffant choisir (PRG): le méthane est le principal gaz réchauffant du à l'élevage. Si on regarde sur un horizon 20 an, il a un PRG de 84, mais de 28 sur un horizon 100 ans, on a donc un facteur trois de différence.<ref>[https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/2018/02/WG1AR5_all_final.pdf#page=730 Page 714 du 5ième rapport, groupe de travail 1 du GIEC]</ref>
* Des partenariats avec différentes institutions privées&lt;ref>[http://www.fao.org/news/story/en/item/150555/icode/ FAO, ''New effort to harmonize measurement of livestock’s environmental impacts'']&lt;/ref> qui ont des intérêt à ce que ce nombre soit plus ou moins élevé comme :
* Des partenariats avec différentes institutions privées<ref>[http://www.fao.org/news/story/en/item/150555/icode/ FAO, ''New effort to harmonize measurement of livestock’s environmental impacts'']</ref> qui ont des intérêt à ce que ce nombre soit plus ou moins élevé comme :
** The European Feed Manufacturers' Federation (FEFAC)
** The European Feed Manufacturers' Federation (FEFAC)
** the European Vegetable Oil and Proteinmeal Industry (FEDIOL)
** the European Vegetable Oil and Proteinmeal Industry (FEDIOL)
Ligne 54 : Ligne 54 :


Au final, les deux nombres que l'on retrouve le plus souvent sont :
Au final, les deux nombres que l'on retrouve le plus souvent sont :
* 18% des émissions total d'après le rapport de 2007&lt;ref>[http://www.fao.org/3/a0701e/a0701e.pdf FAO, ''Livestock's long shadow'', page xxi, 2007]&lt;/ref>
* 18% des émissions total d'après le rapport de 2007<ref>[http://www.fao.org/3/a0701e/a0701e.pdf FAO, ''Livestock's long shadow'', page xxi, 2007]</ref>
* 14.5% des émissions total d'après le rapport de 2012 &lt;ref>[http://www.fao.org/3/i3437e/i3437e.pdf FAO, ''Tackling climate change through Livestock'', page xii, 2012]&lt;/ref>
* 14.5% des émissions total d'après le rapport de 2012 <ref>[http://www.fao.org/3/i3437e/i3437e.pdf FAO, ''Tackling climate change through Livestock'', page xii, 2012]</ref>


=== Notions clefs ===
=== Notions clefs ===
Ligne 64 : Ligne 64 :


=== Stocker du carbone grâce à l'agroforesterie ===  
=== Stocker du carbone grâce à l'agroforesterie ===  
La disparition des vers de terre et des champignons ainsi que des labours profonds et fréquents, la mise à nue des terres entre deux cultures pendant une longue période, accélèrent la décomposition de la matière organique. Les sols agricoles dans une agriculture à base d’intrant chimiques sont producteurs net de carbone et s’appauvrissent régulièrement en matière organique. Alors que l’agroforesterie permet une augmentation annuelle de '''4‰''' (4 pour 1000)&lt;ref>[https://www.4p1000.org/fr Site officiel de 4 pour 1000 ]&lt;/ref> du taux de matière organique contenue dans le sol. Celui-ci devient alors un '''[[Fr-fr_adulte_carte_12_puits_de_carbone|puits de carbone]]'''.
La disparition des vers de terre et des champignons ainsi que des labours profonds et fréquents, la mise à nue des terres entre deux cultures pendant une longue période, accélèrent la décomposition de la matière organique. Les sols agricoles dans une agriculture à base d’intrant chimiques sont producteurs net de carbone et s’appauvrissent régulièrement en matière organique. Alors que l’agroforesterie permet une augmentation annuelle de '''4‰''' (4 pour 1000)<ref>[https://www.4p1000.org/fr Site officiel de 4 pour 1000 ]</ref> du taux de matière organique contenue dans le sol. Celui-ci devient alors un '''[[Fr-fr_adulte_carte_12_puits_de_carbone|puits de carbone]]'''.


Une généralisation de ces techniques ferait de l’agriculture, pour un coût très faible voire nul, '''le puits à carbone le plus sûr et le moins cher'''. Il procurerait une alimentation beaucoup plus saine et maintiendrait, voir développerait une paysannerie, base de l’autonomie alimentaire dans de nombreux pays. La biodiversité s’en trouverait très largement favorisée.  
Une généralisation de ces techniques ferait de l’agriculture, pour un coût très faible voire nul, '''le puits à carbone le plus sûr et le moins cher'''. Il procurerait une alimentation beaucoup plus saine et maintiendrait, voir développerait une paysannerie, base de l’autonomie alimentaire dans de nombreux pays. La biodiversité s’en trouverait très largement favorisée.  
Le raccourcissement des circuits diminuerait la consommation d’énergie. Il en est de même d’une régression de l’agroalimentaire qui en outre améliorerait la santé de nos concitoyens &lt;ref>[https://www.lemonde.fr/sante/article/2019/05/30/comment-l-alimentation-ultratransformee-affecte-notre-sante_5469345_1651302.html Mathilde Gérard et Pascale Santi ''Comment l’alimentation ultratransformée affecte notre santé'', Le Monde, 30 mai 2019]&lt;/ref> . Une source importante de pollution disparaîtrait.
Le raccourcissement des circuits diminuerait la consommation d’énergie. Il en est de même d’une régression de l’agroalimentaire qui en outre améliorerait la santé de nos concitoyens <ref>[https://www.lemonde.fr/sante/article/2019/05/30/comment-l-alimentation-ultratransformee-affecte-notre-sante_5469345_1651302.html Mathilde Gérard et Pascale Santi ''Comment l’alimentation ultratransformée affecte notre santé'', Le Monde, 30 mai 2019]</ref> . Une source importante de pollution disparaîtrait.


Les emplois perdus dans l’agro-industrie et l’agroalimentaire seraient largement compensés par ceux générés par l’agroforesterie beaucoup plus gourmande en main d’œuvre qu’une agriculture à base d’intrants chimiques.
Les emplois perdus dans l’agro-industrie et l’agroalimentaire seraient largement compensés par ceux générés par l’agroforesterie beaucoup plus gourmande en main d’œuvre qu’une agriculture à base d’intrants chimiques.
Ligne 88 : Ligne 88 :


==Références==
==Références==
&lt;references />
<references />


[[en:En-en adult card 8 agriculture]]
[[en:En-en adult card 8 agriculture]]
{{Palette Jeu adulte francais}}