Différences entre les versions de « Fr-fr adulte carte 16 fonte des glaciers »

Aller à la navigation Aller à la recherche
aucun résumé de modification
 
(36 versions intermédiaires par 8 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{Carte
== Carte adulte #16 : Fonte des glaciers ==
|number=16
<center>
|version=adulte
[[Fichier:Fr-fr_adulte_carte_16_recto.png|400px]]
|title=Fonte des glaciers
 
}}
<br>Presque tous les glaciers ont perdu de la masse. Des centaines
<br>ont même déjà disparu. Or ces glaciers ont un rôle régulateur sur
<br>l'approvisionnement en eau douce.
</center>




== Définitions ==
== Définitions ==


On appellera ici '''glacier''' une accumulation de glace continentale issue de la transformation de la neige et soumise à un écoulement lent<ref>[https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/glacier/37047 Définition Larousse]</ref>.
On appellera ici '''glacier''' une accumulation de glace continentale issue de la transformation de la neige et soumise à un écoulement lent<ref>[https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/glacier/37047 Définition Larousse]</ref>.
Ligne 13 : Ligne 15 :
On parlera ici de '''fonte d'un glacier''' lorsque la masse totale de glace a diminué sur la période considérée, quel·s que soi·en·t le·s processus en cause.
On parlera ici de '''fonte d'un glacier''' lorsque la masse totale de glace a diminué sur la période considérée, quel·s que soi·en·t le·s processus en cause.


== Conseils pour l'animation ==


Conseils pour l'animation


== Lien possibles ==
== Correction ==
 
=== Causes ===
 
* [[Fr-fr_adulte_carte_14_bilan_%C3%A9nerg%C3%A9tique|Bilan énergétique]]
 
=== Conséquences ===
 
* [[Fr-fr_adulte_carte_22_mont%C3%A9e_des_eaux|Montée des eaux]] Une fonte de 100 gigatonnes de glace par an équivaut à environ 0,28 mm par an d’élévation du niveau moyen des mers. <ref>[https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/2018/03/WG1AR5_SPM_brochure_fr.pdf Rapport du GIEC 2013 - Résumé à l'intention des décideurs p7]</ref> Ainsi l'élévation du niveau de la mer est liée de 15 à 35% à la fonte des glaciers, selon les scénarios du GIEC. Le reste est liée de 30% à 35% à la dilatation de l'eau, ainsi qu'à la fonte des calottes glaciaires.
* [[Fr-fr_adulte_carte_31_ressources_eau_douce|Ressources en eau douce]] La fonte des glaciers menace l'approvisionnement en eau. En effet, l'importance relative des eaux de fonte des glaciers en été peut être considérable, contribuant par exemple à 25% des débits d'août dans les bassins drainant les Alpes européennes, avec une superficie d'environ 105 km2 et seulement 1% de couverture glaciaire. <ref>[https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/2018/02/WGIIAR5-Chap3_FINAL.pdf Rapport Freshwater 3.4.3. Glaciers, p243]</ref> <br> Leur disparition pourrait être catastrophique pour des villes situées dans les vallées arrosées par les rivières descendant des montagnes environnantes et pour la faune d'eau douce. L'eau de fonte des glaciers augmente également en importance pendant les [[Fr-fr_adulte_carte_30_sécheresses | sécheresses]] et les [[Fr-fr_adulte_carte_36_canicules |vagues de chaleur]].


=== Lien cause ===
== Autres liens possibles ==


=== Lien conséquence ===
=== Autres conséquences ===


* [[Fr-fr_adulte_carte_26_crues|Crues]] Il est possible, dans certaines circonstances de forte chaleur, que la fonte trop rapide des glaciers provoque des crues. Mais le vrai sujet de préoccupation à propos des ces glaciers, c'est le fait qu'ils disparaissent progressivement, privant l'irrigation en aval d'un appoint d'eau en été.
* [[Fr-fr_adulte_carte_26_crues|Crues]] Il est possible, dans certaines circonstances de forte chaleur, que la fonte trop rapide des glaciers provoque des crues. Mais le vrai sujet de préoccupation à propos des ces glaciers, c'est le fait qu'ils disparaissent progressivement, privant l'irrigation en aval d'un appoint d'eau en été.
== Pour aller plus loin ==
== Pour aller plus loin ==


=== Constat ===
=== Constat ===


D'après le GIEC<ref>Groupe d'Experts Inter-Gouvernemental sur l'Évolution du Climat</ref> les glaciers à travers le monde perdent de la masse : environ 220 Gigatonnes par an entre 2006 et 2015<ref>[https://www.ipcc.ch/srocc/chapter/summary-for-policymakers/spm-a-observed-changes-and-impacts/ Rapport spécial sur l'océan et la cryosphère dans le contexte du changement climatique - résumé pour les décideurs - changements et impacts observés]</ref>.
D'après le GIEC les glaciers à travers le monde perdent de la masse : environ 220 Gigatonnes par an entre 2006 et 2015<ref>[https://www.ipcc.ch/srocc/chapter/summary-for-policymakers/spm-a-observed-changes-and-impacts/ Rapport spécial sur l'océan et la cryosphère dans le contexte du changement climatique - résumé pour les décideurs - changements et impacts observés]</ref>.
 
Dans quelques régions toutefois, certains glaciers se comportent différemment des autres et avancent alors que la plupart reculent (sur les côtes de la Nouvelle-Zélande, de la Norvège et de la Patagonie australe (Chili), dans la chaîne asiatique du Karakoram, entre autres). En règle générale, ces avancées s’expliquent par des conditions topographiques et/ou climatiques particulières (hausse de la pluviosité, par exemple)<ref>[https://www.ipcc.ch/report/ar5/syr/ AR5 WG1 du GIEC - FAQ 4.2. P135]</ref>.


=== Projections ===
=== Projections ===


A l'avenir, d'ici 2100, les glaciers pourraient perdre de l'ordre de 18 ± 7% (scénario RCP2.6) ou même 36 ± 11% (scénario RCP8.5) (''indice de confiance moyen''). Ces valeurs moyennes cachent de grandes disparités selon les régions : toujours selon le scénario RPC8.5, c'est jusqu'à 80% de la masse glaciaire qui pourraient disparaître dans les zones pourvues de "petits glaciers" (Europe centrale, Caucase, Asie du Nord, Scandinavie, Andes tropicales, Mexique, Afrique de l'Est, Indonésie...) (''indice de confiance moyen''). Dans ces régions, beaucoup de glaciers sont très probablement appelés à disparaître quelles que soient les émissions de GES à l'avenir<ref>[https://www.ipcc.ch/srocc/chapter/summary-for-policymakers/spm-section-3/ Rapport spécial sur l'océan et la cryosphère dans le contexte du changement climatique - résumé pour les décideurs - changements et de risques projetés]</ref> (''indice de confiance très élevé'').
A l'avenir, d'ici 2100, les glaciers pourraient perdre de l'ordre de 18 ± 7% (scénario RCP2.6) ou même 36 ± 11% (scénario RCP8.5) (''indice de confiance moyen''). Ces valeurs moyennes cachent de grandes disparités selon les régions : toujours selon le scénario RPC8.5, c'est jusqu'à 80% de la masse glaciaire qui pourraient disparaître dans les zones pourvues de \"petits glaciers\" (Europe centrale, Caucase, Asie du Nord, Scandinavie, Andes tropicales, Mexique, Afrique de l'Est, Indonésie...) (''indice de confiance moyen''). Dans ces régions, beaucoup de glaciers sont très probablement appelés à disparaître quelles que soient les émissions de GES à l'avenir<ref>[https://www.ipcc.ch/srocc/chapter/summary-for-policymakers/spm-section-3/ Rapport spécial sur l'océan et la cryosphère dans le contexte du changement climatique - résumé pour les décideurs - changements et de risques projetés]</ref> (''indice de confiance très élevé'').
 


=== Vidéos ===
Présentation en [https://youtu.be/zRlMGkImeUs vidéo] de la carte par Gaspard.


== Références ==
<references />


[[en:En-en_adult_card_16_melting_of_glaciers]]


 
{{Palette Jeu adulte francais}}
== Références ==

Menu de navigation