Pitch

De Le wiki du climat
Révision datée du 5 février 2021 à 19:54 par Karen Schmitt (discussion | contributions) (Orthographe)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à la navigation Aller à la recherche

Cette phase dure environ 10 minutes et a pour but d'ancrer les connaissances et de commencer le retour d'experience. Elle suit la partie créative et précède le débrief.

Déroulé

Cette phase possède deux parties :

  • Un résumé de la Fresque
  • Une mise en avant d'un lien ou d'une carte qui a touché les participants

Conseil d'animation

Qui résume la Fresque ?

Pour continuer de faire jouer l'intelligence collective et s'assurer que les participants aient bien compris la Fresque, un·e participant·e peut le faire. Cependant, il est très difficile pour quelqu'un qui vient de faire la Fresque de la résumer et ceux-ci vont souvent passer beaucoup de temps à simplement lire l'ensemble des liens sans forcement chercher à mettre en avant les liens essentiels et aller directement au point. Dans la plupart des cas, il est donc plus judicieux de laisser la personne qui anime prendre en charge la restitution.

Exemples de pitch

Pitch complet

  • Les activités humaines qui utilisent des énergies fossiles à travers l'industrie, le bâtiment et les transports, émettent du CO2.
  • Une partie de ce CO2 va être récupérée par les puits de carbone dont, notamment, l'océan. De fait, ça va acidifier l'océan, poser des problèmes de calcification, mettre en danger la vie des ptéropodes et coccolithophores qui sont à la base de la chaîne alimentaire marine et mettre en danger, du coup, l'ensemble de la biodiversité marine.
  • Le CO2 qui n'est pas absorbé par l'océan, ni par la photosynthèse - parce que les arbres absorbent d'autant plus de CO2 qu'il y en a beaucoup dans l'atmosphère - ce CO2 se retrouve dans l'atmosphère. Donc la moitié du CO2 va dans l'atmosphère, et du coup sa concentration va augmenter dans l'air. On est aujourd'hui à 410 ppm au lieu de 280 ppm autrefois. Et le CO2 plus les autres gaz à effet de serre - qui sont dus à l'agriculture - vont occasionner une augmentation de l'effet de serre.
  • Ça, ça va créer un forçage radiatif qui fait qu'il va y avoir un déséquilibre au niveau du bilan énergétique de la terre. Les océans vont absorber 93% de l'énergie que la terre absorbe. Donc la température de l'eau va augmenter. Ça va également faire fondre la glace, c'est 3% de l'énergie absorbée. On entend par là la banquise, les glaciers, et les calottes glaciaires. Et aussi bien l'augmentation de la température de l'eau que la fonte des glaciers et des calottes va amener une augmentation du niveau de la mer. Une partie, qui est seulement de 1%, va dans l'atmosphère. C'est à cause de cette partie de seulement 1% dans l'atmosphère qu'on a aujourd'hui une augmentation de 1°C de la température et dans les projections on va aller vers quelque chose qui se situe entre +2°C et + 5°C d'ici la fin du siècle et on va voir les conséquences tout à l'heure.
  • Une augmentation de température de l'air et de l'eau, ça va amener une augmentation de l'évaporation, donc une perturbation du cycle de l'eau. Ça va amener des cyclones plus puissants, des crues, des sécheresses et du coup, un impact sur les ressources en eau douce, ce qui a des conséquences sur les rendements agricoles. Si on ajoute à ça les canicules, les incendies et les impacts sur la biodiversité terrestre, notamment les vecteurs de maladie, et bien on imagine que ça aura un certain nombre d'impacts sur la santé humaine. Du coup un certain nombre de personnes devront migrer et si tout ça ne nous amène pas un certain nombre de conflits armés au passage et bien, c'est qu'on a vraiment de la chance !

Pitch en résumant par bloc

L'ensemble des activités humaines vont émettre du CO2 et d'autres gaz à effet de serre. Ceux-ci auront pour conséquences de dérégler le cycle du CO2. Cela va directement acidifier l'océan et mettre en danger la biodiversité marine. Ce déréglement va également mener à un déséquilibre énergétique qui provoquera une fonte des glaces et des hausses de température. Cela va dérégler le cycle de l'eau et contribuer à la montée du niveau des mers et des océans. Tout ceci cumulé provoque des événements climatiques extrêmes comme des incendies ou des cyclones qui vont avoir des conséquences directes sur les humains qui devront fuir et mourir de faim ou de maladies.