Différences entre les versions de « Fr-fr expert carte 138 trou dans la couche d ozone »

De Le wiki du climat
Aller à la navigation Aller à la recherche
m
 
(6 versions intermédiaires par 4 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
<center>
<<< (137 - [[Fr-fr_expert_carte_137_dégradation_des_matériaux|Dégradation des matériaux]]) <<< --- >>> (139 - [[Fr-fr_expert_carte_139_augmentation_du_volume_de_l_océan|Augmentation du volume de l'océan]]) >>>
</center>
{{CarteSansVoisin
{{CarteSansVoisin
|number=138
|number=138
|version=expert
|version=expert
|title=Trou dans la couche d’ozone
|title=Trou dans la couche d'ozone
}}
}}
<center>
La couche d’Ozone permet de filtrer une partie des rayons UV. Le trou dans la couche d’Ozone
<br>résulte de réactions chimique entre les gaz chlorés (ex : CFC) et l’Ozone (O3). Suite au
<br>protocole de Montréal en 1987 qui interdit progressivement les gaz chlorés, le trou dans la couche
<br>d’Ozone se résorbe.
</center>


== Proposition de cartes voisines==
== Proposition de cartes voisines==


=== Causes ===
=== Causes ===
* [[Fr-fr_adulte_carte_2_industrie|Industrie]]


=== Conséquences===
=== Conséquences===
* [[Fr-fr_adulte_carte_15_forçage_radiatif|Forçage radiatif]]


== Explications ==
== Explications ==
L'ozone stratosphérique (qui constitue la couche d'ozone dans les hautes couches de l'atmosphère), représente 90% de l'ozone présent dans l'atmosphère, et filtre 97% des rayons UVC. Il se forme par combinaison d'une molécule de dioxygène (O2) avec un atome isolé d'oxygène (c’est le rayonnement solaire qui crée ces atomes isolés en brisant les molécules d’oxygène en 2). Les gaz chlorés (comme les CFC, utilisés notamment comme gaz propulseur dans les bombes aérosols) qui arrivent dans la stratosphère sont décomposés par les UV et libèrent des atomes de chlore qui vont réagir avec l’ozone en le transformant en dioxygène.
Des trous dans la couche d'ozone ont été dans un premier temps limité à l'Antarctique, pour être ensuite observé à une moindre échelle sur le pôle Nord. Aujourd'hui, la Nouvelle Zélande et le Sud de l'Australie, mais également le Canada, la Scandinavie connaissent régulièrement de fortes baisses d'ozone stratosphérique au printemps.
Les gouvernements ont décidé de mettre fin à la production des CFC dans le cadre du Protocole de Montréal qui est entré en vigueur le 1er janvier 1989. Ils sont remplacés dans un premier temps par des HCFC (qui sont moins destructeurs d'ozone), puis par des HFC dans un 2è temps (ils ne contiennent pas de chlore, donc ne vont pas réagir avec l'ozone).
L'ozone troposphérique (proche de la surface), auquel nous sommes exposés, est extrêmement nocif pour les poumons, les reins, le cerveau et les yeux. Il est produit par l'action du rayonnement solaire (UV) sur des produits chimiques dits précurseurs de l'ozone (hydrocarbures imbrûlés, dioxyde d’azote (NO<sub>2</sub>) des gaz d’échappement des véhicules, hydrocarbures et oxydes d’azote libérés lors des feux de forêt, ...), mais aussi directement par les photocopieurs, imprimantes laser, moteurs électriques. Les pics d’ozone apparaissent quand l’ensoleillement est important, et en conditions anticyclonique (condition peu dispersives favorisant l’accumulation des précurseurs), l'épisode s'aggravant si l'anticyclone persiste.
L'ozone est un gaz à effet de serre.


Les CFC, HCFC, HFC sont aussi des GES.


== Pour aller plus loin ==
== Pour aller plus loin ==

Version actuelle datée du 11 août 2022 à 10:20

<<< (137 - Dégradation des matériaux) <<< --- >>> (139 - Augmentation du volume de l'océan) >>>

Carte expert #138 : Trou dans la couche d'ozone

Recto de la carte "Trou dans la couche d'ozone"


La couche d’Ozone permet de filtrer une partie des rayons UV. Le trou dans la couche d’Ozone
résulte de réactions chimique entre les gaz chlorés (ex : CFC) et l’Ozone (O3). Suite au
protocole de Montréal en 1987 qui interdit progressivement les gaz chlorés, le trou dans la couche
d’Ozone se résorbe.


Proposition de cartes voisines

Causes

Conséquences

Explications

L'ozone stratosphérique (qui constitue la couche d'ozone dans les hautes couches de l'atmosphère), représente 90% de l'ozone présent dans l'atmosphère, et filtre 97% des rayons UVC. Il se forme par combinaison d'une molécule de dioxygène (O2) avec un atome isolé d'oxygène (c’est le rayonnement solaire qui crée ces atomes isolés en brisant les molécules d’oxygène en 2). Les gaz chlorés (comme les CFC, utilisés notamment comme gaz propulseur dans les bombes aérosols) qui arrivent dans la stratosphère sont décomposés par les UV et libèrent des atomes de chlore qui vont réagir avec l’ozone en le transformant en dioxygène.

Des trous dans la couche d'ozone ont été dans un premier temps limité à l'Antarctique, pour être ensuite observé à une moindre échelle sur le pôle Nord. Aujourd'hui, la Nouvelle Zélande et le Sud de l'Australie, mais également le Canada, la Scandinavie connaissent régulièrement de fortes baisses d'ozone stratosphérique au printemps.

Les gouvernements ont décidé de mettre fin à la production des CFC dans le cadre du Protocole de Montréal qui est entré en vigueur le 1er janvier 1989. Ils sont remplacés dans un premier temps par des HCFC (qui sont moins destructeurs d'ozone), puis par des HFC dans un 2è temps (ils ne contiennent pas de chlore, donc ne vont pas réagir avec l'ozone).


L'ozone troposphérique (proche de la surface), auquel nous sommes exposés, est extrêmement nocif pour les poumons, les reins, le cerveau et les yeux. Il est produit par l'action du rayonnement solaire (UV) sur des produits chimiques dits précurseurs de l'ozone (hydrocarbures imbrûlés, dioxyde d’azote (NO2) des gaz d’échappement des véhicules, hydrocarbures et oxydes d’azote libérés lors des feux de forêt, ...), mais aussi directement par les photocopieurs, imprimantes laser, moteurs électriques. Les pics d’ozone apparaissent quand l’ensoleillement est important, et en conditions anticyclonique (condition peu dispersives favorisant l’accumulation des précurseurs), l'épisode s'aggravant si l'anticyclone persiste.


L'ozone est un gaz à effet de serre.

Les CFC, HCFC, HFC sont aussi des GES.

Pour aller plus loin

Contenu additionnel

Conseils pour l'animation

Conseils pour l'animation