Fr-fr adulte carte 42 hydrates de méthane

De Le wiki du climat
Aller à la navigation Aller à la recherche

Carte adulte #42 : Hydrates de méthane

Causes Conséquences
Recto de la carte "Hydrates de méthane"


Les hydrates de méthanes (ou clathrates de méthane) sont une forme de glace posée au fond des océans,
le long des talus continentaux, qui emprisonne des molécules de méthane.
Ils peuvent devenir instables au-delà de +2°C.


Explications

Deux cartes ont été ajoutée après la carte n°40 : ce sont des boucles de rétroactions violentes potentielles, des "bombes climatiques", qui si elles se déclenchent, nous font perdre définitivement le contrôle sur le climat.

Les thermokarst sont de véritables bioréacteurs au cœur du processus de relargage du carbone gelé : Lorsque le pergélisol dégèle, des morceaux de sol se détachent et tombent dans l’eau, apportant nutriments et carbone aux bactéries et au plancton présents dans la mare, qui les dégradent en CO2 (dans les couches d’eau proches de la surface) et en méthane ou CH4 (dans le fond privé d’oxygène de la mare).

Correction

Causes

Conséquences

Autres lien possibles

Autres causes

  • Budget énergétique Si l'on veut rester dans la même logique de conservation de l'énergie, il faudrait faire le lien de fonte a partir de budget énergétique.

Pour aller plus loin

À l'échelle moléculaire, un clathrate de méthane est en effet constitué d'une fine « cage » de glace dans laquelle est piégé du méthane a priori issu de la décomposition de matière organique relativement récente (par rapport à celle qui a engendré le pétrole et le gaz naturel) et effectuée par des micro-organismes anaérobies et méthanogènes.

Lors de la production de gaz naturel, d'autres hydrates peuvent se former (d'éthane et de propane). Plus la longueur de la molécule d'hydrocarbure augmente (butane, pentane, etc.), moins les hydrates formés sont stables (se casse a faible température).