Différences entre les versions de « Fr-fr adulte carte 35 incendies »

De Le wiki du climat
Aller à la navigation Aller à la recherche
m (→‎Autres conséquences : orthographe)
Ligne 42 : Ligne 42 :


<references/>
<references/>
[[en:En-en_adult_card_35_forest_fires]]

Version du 5 avril 2021 à 11:03

Carte adulte #35 : Incendies

Causes Conséquences
Recto de la carte "Incendies" Pas de conséquences directes.


Les incendies sont facilités par les sécheresses et les canicules.

Correction

Causes

Autres lien possibles

Autres conséquences

  • Déforestation Une partie de la déforestation est faite en brûlant la forêt qui peut ensuite dégénérer en feu non-maîtrisé. C'est ce qu'il s'est passé pendant l'été 2019 en Amazonie et en Australie [1]
  • Aérosols Les analyses par satellite montrent dans les fumées des quantités de particules toxiques qui posent des problèmes de santé publique[2].
  • Biodiversité terrestre Cela reste un élément mineur. Sauf sur des hotspots particuliers de biodiversité.
  • Baisse des rendements agricoles En général, ce qui brûle bien, c'est la forêt, pas les champs de blé.
  • Santé humaine 630 disparus suite aux incendies en Californie à l'automne 2018.

Pour aller plus loin

Mégafeu

Un Mégafeu est un incendie hors-normes déclenchant de très grands feux ravageant une très grande surface, sans que cette appellation ne corresponde à une définition scientifique très précise. On parle habituellement de mégafeu lorsque la surface touchée est au minimum de l'ordre de 1 000 à 10 000 hectares. Les mégafeux ne sont que 3% des feux et représentent pourtant 50% des pertes au niveau mondial.[3] 96% des 500 derniers mégafeux des 10 dernières années ont eu lieu pendant une période de chaleur et/ou de sécheresses anormalement élevée.[4]

Exemple de manifestation

  • En 2018, en Californie, 1 975 086 acres (799200 hectares, environ la Corse) ont brulé, pour un total de 8 000 incendies et 100 morts, mais la zone brulée a doublé en 2020 pour atteindre 1 635 300 hectares (plus grand que l'Ile-De-France). [5]
  • Dans la saison 2019-2020, l'Australie a vu une surface totale de 17 millions d'hectares partir en fumée[6]. Cette surface représente un tiers de la France.
  • Augmentation des feux de forêt au Mont Kilimandjaro [7]
  • Augmentation des feux de forêt au Portugal et en Grèce [8]

Articles

Références