Carte adulte #20 : Perturbation du cycle de l'eau

 


L'évaporation qui a lieu à la surface de l'océan augmente si l'eau
et l'air se réchauffent. Cela fait plus de nuages qui feront ensuite de la pluie.
Mais si l’évaporation a lieu sur terre, cela assèche le sol.

[1]

Explications

Cette carte est importante. Elle matérialise à elle seule pourquoi on parlait autrefois de réchauffement climatique, puis maintenant de changement climatique, voire de dérèglement climatique.

L'augmentation de température est en soi un problème, mais on voit sur la fresque, à la fin, que la perturbation du cycle de l'eau a beaucoup plus d'effets.

Conseils pour l'animation

Pour illustrer que l'évaporation a lieu à la surface de l'eau, poser les cartes 17-hausse de la température de l'eau et 21-hausse de la température sur la table, placer le bord inférieur de la carte 21 contre le bord supérieur de la carte 17, puis mettre la carte 20 à la frontière des deux, perpendiculairement, pour matérialiser la surface de l'eau (entre l'eau et l'air).

Correction

Causes

Conséquences

  • Biodiversité terrestre
  • Crues
  • Sécheresses : Le manque de pluie et l’évaporation sont les causes de sécheresses. Dans les deux cas, c’est la perturbation du cycle de l’eau qui est en cause.
  • Submersions : Dans les phénomènes de submersion, la baisse de pression atmosphérique joue un rôle important. Ces dépressions sont une manifestation de la perturbation du cycle de l'eau.
  • Cyclones : On peut considérer les cyclones comme une manifestation de la perturbation du cycle de l'eau.

Autres liens possibles

Autres causes

  • Déforestation : La végétation retient l'eau. Si on la coupe, ça facilite les crues.

Autres conséquences

  • Fonte des calottes glaciaires : C'est très technique, mais si on est pointilleux, la partie bleue du graphique de la carte 19 concernant l'Antarctique représente un gain de masse dû à une augmentation des précipitations. Les parties rouges représentent une perte de masse. Au total, l'Antarctique perd de la masse.
  • Vecteurs de maladie : La carte vecteurs de maladie est en général reliée à la carte Biodiversité terrestre car les vecteurs de maladie sont une sous-partie de la biodiversité, mais on peut aussi la relier aux mêmes causes que la carte biodiversité, c’est-à-dire perturbation du cycle de l'eau et hausse de la température.

Faux liens

Fausses causes

  • Fonte de la banquise : La fonte de la banquise arctique, mais également la fonte des glaciers du Groenland peuvent amener, dans un futur lointain, à perturber la circulation thermohaline (qui donne le gulf stream). Mais attention, la carte \"Cycle de l'eau\" ne fait pas du tout référence à la Circulation thermohaline.

Fausses conséquences

  • Montée des eaux : Eh non, plus de pluie ne va pas faire déborder l'océan ! Il est assez rare de voir ce lien, mais on ne sait jamais. Si c'est le cas, demandez aux participants d'où vient la pluie, ou encore d'où viennent les nuages...

Pour aller plus loin

Vulgarisation

Le Mystère de l'Expansion des Tropiques

Fresques amies

Pour approfondir les impacts du cycle de l'eau, vous pouvez faire la fresque Océane, et/ou la fresque de l'eau.

Références

Jeu adultes français
Lot 1 Activités humainesÉnergies fossilesÉmissions de CO2Effet de serre additionnelFonte de la banquiseHausse températureMontée des eaux
Lot 2 IndustrieBâtimentTransportDéforestationAgricultureAutres GESConcentration en CO2 (ppm)Puits de carboneAcidification de l'océan
Lot 3 AérosolsBilan énergétiqueForçage radiatifFonte des glaciersHausse de la température de l'eauFonte des calottes glaciairesPerturbation du cycle de l'eau
Lot 4 Problèmes de calcificationBiodiversité terrestreCruesBiodiversité marinePtéropodes et coccolithophoresSécheressesSubmersionsCyclones
Lot 5 Vecteurs de maladieRessources en eau douceBaisse des rendements agricolesIncendiesCaniculesFamineSanté humaineRéfugiés climatiquesConflits armésPermafrostRalentissement du gulf stream
L'animation IntroductionPartie intellectuellePartie créativePitchDébrief