Révision datée du 6 décembre 2020 à 22:25 par Laurent Wargon (discussion | contributions) (→‎Élimination du CO2 : ajout de la source du GIEC)

Carte adulte #11 : Concentration en CO2 (ppm)

Causes Conséquences
 


Une fois que la moitié de nos émissions de CO2 a été captée par les puits naturels, l'autre moitié reste dans l'atmosphère.
La concentration en CO2 dans l'atmosphère est passée de 280 à 410 ppm (parties par millions) en 150 ans.

Explications

Des mesures de CO2 ont lieu depuis 1958 à Hawaï, sur l'île de Big Island, sur les flans du volcan Mauna Loa. Elles ont été lancées par Charles Keeling. Dans le scénario bleu (2°C) elles augmentent jusqu'en 2040-2050 puis elles baissent car on a tellement diminué les émissions que les puits naturels n'absorbent plus.

Pour aller plus loin

Élimination du CO2

Le surplus de CO2 s'inscrit durablement dans l'atmosphère : pas de processus chimique d'élimination, il n'existe que 2 processus physique : dissolution du CO2 dans les Océans, et synthèse du CO2 via la photosynthèse (en présence de photons). Conséquemment [1] :

  • dans 100 ans, 40% du surplus de CO2 rejeté aujourd'hui restera encore dans l'atmosphère
  • dans 1000 ans, 20% du surplus de CO2 rejeté aujourd'hui restera encore dans l'atmosphère
  • dans 10000 ans, 10% du surplus de CO2 rejeté aujourd'hui restera encore dans l'atmosphère

C'est un processus presque irréversible.

Facteurs d'émissions français

  • En France, la première cause des émissions de CO2 sont passées de l'industrie au transport en 150 ans