Différences entre les versions de « Fr-fr adulte carte 10 aérosols »

De Le wiki du climat
Aller à la navigation Aller à la recherche
m (Harmonisation des titres de sections)
m (Harmonisation des titres de sections)
Ligne 9 : Ligne 9 :
Les aérosols sont des particules solides ou liquides en suspension dans l’air, dont la taille varie généralement de quelques nanomètres à dix micromètres et qui séjournent dans l’atmosphère plusieurs heures au moins. Les aérosols peuvent être d’origine naturelle ou humaine (par le biais des [[Fr-fr_adulte_carte_4_transport|transports]] ou de [[Fr-fr_adulte_carte_2_industrie|l'industrie]]). Ils peuvent influer sur le climat de diverses façons : [[Fr-fr_adulte_carte_15_for%C3%A7age_radiatif#Effets_refroidissants|directement]], par diffusion ou absorption du rayonnement et [[Fr-fr_adulte_carte_15_for%C3%A7age_radiatif#Effets_refroidissants|indirectement]] en agissant comme des noyaux de condensation des nuages ou des noyaux glaciogènes, en modifiant les propriétés optiques et la durée de vie des nuages.
Les aérosols sont des particules solides ou liquides en suspension dans l’air, dont la taille varie généralement de quelques nanomètres à dix micromètres et qui séjournent dans l’atmosphère plusieurs heures au moins. Les aérosols peuvent être d’origine naturelle ou humaine (par le biais des [[Fr-fr_adulte_carte_4_transport|transports]] ou de [[Fr-fr_adulte_carte_2_industrie|l'industrie]]). Ils peuvent influer sur le climat de diverses façons : [[Fr-fr_adulte_carte_15_for%C3%A7age_radiatif#Effets_refroidissants|directement]], par diffusion ou absorption du rayonnement et [[Fr-fr_adulte_carte_15_for%C3%A7age_radiatif#Effets_refroidissants|indirectement]] en agissant comme des noyaux de condensation des nuages ou des noyaux glaciogènes, en modifiant les propriétés optiques et la durée de vie des nuages.


== Explications des liens ==
== Correction ==


=== Conséquences ===
=== Conséquences ===

Version du 27 mars 2021 à 19:28

Carte adulte #10 : Aérosols

Causes Conséquences
Recto de la carte "Aérosols"


Rien à voir avec les bombes aérosols.
Les aérosols sont une pollution locale qui vient de la combustion imparfaite des énergies fossiles.
Ils sont mauvais pour la santé et ils ont par ailleurs une contribution négative au forçage radiatif (ils refroidissent le climat).

Définitions

Les aérosols sont des particules solides ou liquides en suspension dans l’air, dont la taille varie généralement de quelques nanomètres à dix micromètres et qui séjournent dans l’atmosphère plusieurs heures au moins. Les aérosols peuvent être d’origine naturelle ou humaine (par le biais des transports ou de l'industrie). Ils peuvent influer sur le climat de diverses façons : directement, par diffusion ou absorption du rayonnement et indirectement en agissant comme des noyaux de condensation des nuages ou des noyaux glaciogènes, en modifiant les propriétés optiques et la durée de vie des nuages.

Correction

Conséquences

  • Santé humaine Bien que les aérosols ne soient pas les seuls à rentrer dans la catégorie "Particule fines", chaque année, 391 000 personnes dans les pays de l'UE décèdent de la pollution de l'air[1], et elle cause 1.1 millions décès prématurés en Inde et en Chine[2].

Pour aller plus loin

Origine des aérosols anthropiques

Quand on parle des aérosols, ici, on parle d’une pollution locale qui est occasionnée par la combustion incomplète d’hydrocarbures. Quand nous brûlons des énergies fossiles, la combustion produit du CO2 et de la vapeur d’eau et si elle était parfaite et complète, il n’y aurait que ces deux gaz comme produit. Mais les hydrocarbures que nous brûlons ne sont pas purs et la combustion n’est pas complète. Résultat : des gaz polluants comme les NOx ou le monoxyde de carbone et des aérosols comme le carbone noir (la suie) ou le sulfure d’hydrogène sont également émis.

Aérosols naturels

Si les nuages existaient déjà avant l’ère industrielle, c’est que les aérosols existent à l’état naturel. Ce sont par exemple des grains de sable microscopiques, des cristaux de sel, des composés organiques volatiles (COV) comme des microorganismes arrachés pas le vent sur les feuilles des arbres. Les microgouttelettes d’eau qui composent les nuages ne peuvent se constituer que sur un noyau de condensation comme un aérosol, par exemple.

Incertitude liée au calcul de l'influence des aérosols

Bien qu'on pense que les aérosols refroidissent le climat en moyenne, leur contribution totale est la résultante d'effet réchauffant et refroidissant avec une grande incertitude. La somme des deux est donc très soumise à l'incertitude. L'article de Futura Science Pourquoi tant d'incertitudes sur les prévisions climatiques ? permet de bien comprendre l'origine de ces incertitudes.

Autres liens possibles

Autres causes

  • Utilisation des bâtiments Les bâtiments émettent peu d'aérosols de manière directe. Les seules émissions significatives sont les feux de cheminée. A Chamonix, 85% des particules fines présentes dans l'atmosphère proviennent de chauffage au bois[3].

Conseils pour l'animation

Cette carte mérite d'être supprimée la plupart du temps, sauf à ce que les participants aient un bon niveau, qu'ils aient du temps, et que l'animateur maîtrise le sujet.
On peut utiliser la carte n°13 pour expliquer cela : Les aérosols jouent principalement sur les flèches orange (ils augmentent la taille de la flèche "Réflexion" alors que l'effet de serre additionnel joue sur les flèches rouges (il augmente la taille de la flèche "Effet de serre" qui revient vers la terre).

Références