Fr-fr adulte carte 12 puits de carbone

De Le wiki du climat
Aller à la navigation Aller à la recherche

Carte adulte #12 : Puits de carbone

Fr-fr adulte carte 12 recto.png


La moitié du CO2 que nous émettons chaque année est absorbée par les puits de carbone :
- la végétation pour 1/4 (via la photosynthèse)
- l'océan pour 1/4
Le reste (1/2) reste dans l'atmosphère.

[1]

Explications

Le graphique original du GIEC représente à la fois les émissions de CO2 et les puits de carbone. La Fresque a choisi de le scinder en deux afin de montrer d'une part d'où vient le CO2 et d'autre part où il va. C'est pourquoi les deux cartes sont exactement symétriques : chaque année, le CO2 émis par l'homme doit aller quelque part. Tout le CO2 qui n'est pas absorbé par les puits de carbone demeure dans l'atmosphère.

Le texte à l'arrière de la carte donne la répartition approximative des taux d'absorption. Les pourcentages plus détaillés sont de :

  • 27.9% pour l'océan
  • 28.8% pour la photosynthèse. [1]

Conseil d'animation

Cette carte est à mettre en miroir de la carte émissions de CO2. Pour le faire trouver aux participants, on peut montrer la carte aux participants et demandez "Est-ce que vous voyez quelque chose de bizarre sur cette carte ?" Très souvent, les participant·e·s remarquent que la légende est écrite à l'envers. On peut alors leur dire que c'est une énigme à résoudre et que la réponse est sur la table. Dans le cas ou les participants ne trouvent pas, on peut leur donner des indices :

  • Quel est le type de représentation ? Un graphique
  • Quel type de graphique ? Une courbe "remplie"
  • Quel est la légende ? La même que sur les émissions de CO2.

Correction

Causes

Conséquences

Autres lien possibles

Autres causes

  • Déforestation : Les participants pensent souvent que la déforestation réduit les puits de carbone. En réalité, l'impact est minime car les zones déforestées représentent une toute petite partie de la surface totale de forêt. Par contre le CO2 dégagé est très important
  • Agriculture : Ce n'est pas grave si ce lien n'est pas fait, mais il est vrai que l'agriculture peut améliorer la capacité de stockage via la photosynthèse. C'est le principe du 4 pour 1000 (si on augmentait ne serait-ce que de 4/1000 la capacité du sol à séquestrer du carbone, on aurait un impact important sur le CO2).

Autres conséquences

Faux liens

Fausses conséquences

  • Bilan énergétique Le but n'est pas ici de dire qu'il n'y a pas de lien de cause à effet entre ces deux cartes, mais d'alerter sur le risque de les confondre. La première (Puits de carbone), nous dit où va le carbone. La deuxième (Budget énergétique) nous dit où va l'énergie en excès sur la Terre. Les deux notions sont proches (dans les deux cas, c'est un dispatching), mais ne concernent pas la même chose : d'un côté, le carbone, de l'autre, l'énergie. Ce qui contribue encore plus à faire la confusion, c'est que l'atmosphère et l'océan sont présents des deux côtés.

Pour aller plus loin

Variation de la photosynthèse

Sur cette carte, on peut observer que quelques années, la photosynthèse retombe à 0, et varie énormément d'une année à l'autre. L'explication vient du fait que le puits de carbone résiduel est calculé à partir de la valeur restante des autres variables[2]. C'est pour cela qu'on retrouve parfois des valeurs négatives. Dans ce graphe, les émissions et leur répartition incluent seulement les flux ayant varié depuis 1750, sans les flux naturels de CO2, comme par exemple l'absorption du CO2 atmosphérique issu de l’élimination progressive, du dégazage du CO2 des lacs et des rivières, et du dégazage du CO2 dans les océans à partir du carbone amené par les fleuves. Cependant, le GIEC n'explique pas clairement pourquoi une telle variation peut se lire sur le graphique.

On peut rajouter que la concentration atmosphérique à eu une haute croissance dans les années présentant un phénomène El Niño car il rend difficile l'absorption du carbone par la végétation[3].

Capacité des puits de carbone

Proportion d'absorption des puits de carbone

Dans le 6è rapport du Giec, il est précisé que la proportion des émissions de CO2 qui seront absorbées par les puits de carbones terrestres et océaniques est dépendante des émissions cumulées de CO2. Plus il y aura d'émissions cumulées de CO2, et moins (proportionnellement) les puits de carbone en absorberont.

Fig SPM7 du AR6

Fresque de la forêt

Le sujet des puits de carbone est aussi abordé dans la Fresque de la forêt : https://all4trees.org/agir/fresque-foret/

Références