De Stockholm à Nairobi, la Fresque du Climat participe à Stockholm+50

En juin, les Nations Unies ont commémoré les 50 ans d’actions environnementales au niveau mondial avec la conférence Stockholm+50. La Fresque du Climat se devait de prendre part à cet événement ! La Suède et le Kenya ont co-organisé cette manifestation inspirant nos Fresqueurs et Fresqueuses suédois et kényans qui ont proposé des ateliers et des formations à l'animation en simultanés dans ces deux pays.

Mais au fait, c’est quoi Stockholm+50 ?

La conférence internationale Stockholm+50 a commémoré les 50 ans de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement en 1972. C’était alors la première fois que la question environnementale était reconnue comme étant une question urgente nécessitant une coopération mondiale et efficace afin d’y faire face, ouf ! 122 pays ont adopté ensemble une série de principes sur l’environnement dont la déclaration de Stockholm. Quelques mois plus tard, c’était la naissance du Programme des Nations Unies pour l’Environnement. 

Cette année, la conférence avait pour objectif principal de mettre en avant les initiatives des participants pour parvenir aux objectifs environnementaux. La Fresque avait donc tout naturellement sa place !

Nos Fresqueurs et Fresqueuses suédois ont rapidement su se saisir de l’opportunité. Ils ont tout fait pour que les ateliers Fresque du Climat soient considérés comme un événement associé à la conférence…  et ça a marché ! Grâce à eux, la Fresque a fait partie des acteurs sélectionnés par les Nations Unies provenant de tous horizons sous le thème « Stockholm+50 : une planète saine pour la prospérité de toutes et tous – notre responsabilité, nos chances ».

La communauté des animateurs et animatrices kényans s’est rapidement jointe à l’aventure. Ainsi, la binationalité de l’évènement a pu être mise à l’honneur par nos Fresqueurs et Fresqueuses !

Une mobilisation au sein de continents différents

Le 31 mai dernier, c’est en quasi-simultanée (décalage horaire oblige ;)) que se sont tenus deux ateliers de la Fresque, à près de 7000 km l’un de l’autre : de Stockholm en Suède à Nairobi au Kenya.

Pour ceux et celles qui n’avaient pas la chance d’être à Stockholm ou Nairobi, pas de soucis, ils ont pu prendre part aux festivités en participant à un atelier en ligne !

Grâce à cet évènement, près de 40 participants ont rejoint la communauté des fresqués et 14 personnes sont désormais fresqueuses. Mais surtout, ces sessions incarnent le potentiel de la Fresque du Climat à construire des ponts entre différents pays et communautés de Fresqueurs et Fresqueuses, réunis dans la lutte contre les changements climatiques. 

De belles perspectives pour ces deux pays ! 

Merci à la communauté de Fresqueurs et Fresqueuses pour leur mobilisation et surtout aux suédois et kényans. Un merci particulier à nos référents Noémie et Antoine, pour ce fantastique engagement.